Vitamines

Vitamines saisonnières

Les vitamines saisonnières sont des substances organiques qui favorisent la santé du corps à différents moments de l'année. En outre, les composés normalisent le contexte psychoémotionnel, renforcent le système immunitaire, préviennent la fragilité capillaire, améliorent la digestion, stimulent le métabolisme et réduisent le risque d'athérosclérose vasculaire.

L’automne est une période difficile pour le système nerveux, car, aux petites heures du jour, la glande pinéale n’a pas le temps de synthétiser un nombre suffisant d’hormones responsables de la bonne humeur et du sommeil. Parallèlement à cela, l'état émotionnel s'aggrave en raison des modifications des champs électromagnétiques dans l'atmosphère et de la diminution de l'activité solaire. Dépression, somnolence, perte de force, dépression, maux de tête se produisent sous l’influence de ces facteurs.

Vitamines utilisées de préférence à l'automne

En automne, le nombre d'immunoglobulines dans le sang diminue (en raison des caractéristiques saisonnières des biorythmes), ce qui augmente la vulnérabilité de l'organisme aux infections. Pour améliorer l'état physiologique (mental, immunologique) au cours de la saison morte, il est conseillé de prendre des substances ayant une activité antioxydante et neuroprotectrice.

Quelles vitamines faut-il mieux prendre à l'automne?

  1. Vitamine C. Antioxydant puissant, immunomodulateur, facteur anti-stress.

Les rosiers, la choucroute, le persil et les canneberges sont des sources naturelles de nutriments.

Pour améliorer le statut immunitaire et émotionnel, prenez au moins 1 500 milligrammes de la substance par jour (répartis en 5 doses égales).

Rappelez-vous qu’à l’automne, en plus des vitamines, il est important de consommer de l’acide ascorbique dans les compléments alimentaires.

  1. Vitamine E. Stimule la production d'hormones sexuelles, augmente la défense antioxydante du corps, réduit la perméabilité de la paroi capillaire (empêche la pénétration de bactéries et de virus dans la cellule).

Sources alimentaires - œufs, chou, avocat, huile de pépins de courge.

La norme quotidienne est de 15 milligrammes.

  1. Vitamine A. Accélère la régénération de la peau (intempéries, peeling), améliore l'état des artères et des veinules (prévient de l'exacerbation des pathologies cardiovasculaires), normalise le sommeil, inhibe la destruction du tissu nerveux, augmente le statut immunitaire du corps.

Le rétinol se trouve dans la citrouille, les carottes, l'huile d'argousier et le foie de poisson.

La portion quotidienne est de 5 milligrammes.

  1. Vitamine B1. Participe au métabolisme des glucides, améliore le fond psycho-émotionnel (en accélérant la synthèse des neurotransmetteurs), stimule le flux sanguin cérébral, élimine l'insomnie.

Sources alimentaires - sarrasin, riz, légumineuses, lait, avoine.

Pour maintenir le système nerveux, il est important de consommer 1 à 1,5 mg de substance par jour.

  1. Vitamine B6. Participe au métabolisme de l'hormone "joie" (sérotonine), soulage l'agitation nerveuse, augmente la résistance des cellules aux agents pathogènes, améliore le sommeil.

La pyridoxine fait partie des légumes d'automne (pommes de terre, carottes, choux), des plants de blé, des noix, des haricots, du jaune d'oeuf.

Hors saison, le besoin d'une substance augmente à 4 milligrammes par jour.

  1. Vitamine B12. Il améliore la conductivité des impulsions nerveuses vers le cerveau, réduit l'intensité de la libération de neurotransmetteurs excitants (glutamate) et augmente l'immunité antivirale naturelle.

La cyanocobalamine est présente dans les fruits de mer (huîtres, crabes, crustacés), les œufs, le fromage à pâte dure, le beurre et le foie.

Pour un fonctionnement cérébral complet, il est important de recevoir 0,003 mg de vitamine B12 par jour.

TOP 3 meilleurs complexes pour l'automne

  1. Centrum (Wyeth-Lederle, États-Unis). Une préparation à plusieurs composants pour renforcer les systèmes nerveux et immunitaire. Le complexe comprend: des vitamines (B12, B9, H, B6, B5, PP, B2, B1, D3, K1, E, C, A), des minéraux (potassium, iode, zinc, sélénium, cuivre, silicium, sodium) calcium, phosphore, fer, manganèse, chrome, molybdène, vanadium, nickel, étain).

Le supplément est pris une fois par jour (de préférence après le petit-déjeuner), 1 capsule.

  1. "Vitamines pour soutenir le système nerveux" (Now Foods, USA). Un médicament organique visant à stabiliser le contexte psycho-émotionnel. Le complexe contient des acides aminés (tryptophane, taurine, théanine, acide gamma-aminobutyrique), des vitamines (B12, B9, B6, B5, B1), des minéraux (magnésium, zinc, manganèse), des extraits de plantes (millepertuis, basil, valériane).

La composition est prise 1 capsule deux fois par jour.

  1. "Nortia" (Vizion, Russie). Phytocomposition pour normaliser l'équilibre mental, augmenter le statut immunitaire du corps et améliorer la circulation coronaire. La composition comprend 3 extraits de plantes (millepertuis, astragale, aubépine), 3 vitamines (B1, B6, B12) et 2 minéraux (magnésium, iode).

Le complexe est pris 2 fois par jour pour 1 pastille.

Pour "préparer" le corps à l'hiver, il est conseillé de boire des vitamines d'automne immédiatement après la fin de l'été. La durée du traitement est de 1 à 1,5 mois.

Vitamines à prendre de préférence en hiver

Étant donné que le corps utilise 80% de ses réserves de vitamines pour le réchauffer, les ressources en matière de défense antivirale s'épuisent. En conséquence, la résistance du corps aux infections est réduite, les pathologies chroniques (en particulier otolaryngologiques et respiratoires-bronchiques) sont exacerbées, l'apparence de la peau est aggravée, des états d'immunodéficience se développent. Pour prévenir ces troubles, il est important d’apporter un soutien au système immunitaire en hiver.

La liste des nutriments pour la saison "froide":

  1. Vitamine C. La substance la plus importante pour augmenter la résistance du corps aux infections bactériennes et virales. Avec sa carence, la synthèse d'anticorps protecteurs diminue, le risque de développer une inflammation du tissu conjonctif augmente, l'intensité des dommages causés aux cellules par les radicaux libres augmente, ainsi que la durée de la rééducation après une maladie prolongée.

En hiver, l'acide ascorbique est obtenu à partir d'aliments (choucroute, églantier, canneberges) et de complexes organiques (Ascorutin, Ester-C American Health).

Les besoins quotidiens en éléments nutritifs sont de 2000 milligrammes.

  1. Vitamine D. Prend en charge la minéralisation osseuse, prévient le risque de fracture (à l'automne).

Sources alimentaires - huile de poisson, fruits de mer, beurre.

La norme quotidienne est de 0,01 milligramme par jour.

  1. Vitamine E. Elle réduit la perméabilité des membranes cellulaires (pour l'invasion des virus), renforce le système immunitaire, stimule l'activité cérébrale, la synthèse des hormones sexuelles et des neurotransmetteurs.

Les nutriments liposolubles font partie des huiles végétales (citrouille, cameline, graines de lin), des noix (noix de Grenoble, amandes, noix de cajou), du fromage cottage et des jaunes d'œufs.

En hiver, prenez 20 milligrammes de tocophérol par jour.

  1. Vitamine B9. Il protège les tissus corporels de la privation d'oxygène, prévient l'épuisement des ressources antivirales, participe à la formation de méthionine (sans laquelle la synthèse des principaux neurotransmetteurs - noradrénaline et sérotonine est impossible).

L'acide folique se trouve dans les champignons, le chou-fleur, le foie et les céréales.

La norme quotidienne est de 0,4 milligramme.

  1. Vitamine B12. Il active la défense antivirale du corps, augmente la vitalité, participe aux processus d'hématopoïèse.

Les nutriments se trouvent dans les abats (rein, foie), les céréales germées et les graines.

Les besoins quotidiens en cobalamine sont de 0,003 milligramme.

Les meilleurs complexes pour l'hiver

  1. "Avirol" (Artlife, Russie). Phytocomposition puissante pour augmenter l'immunité antivirale et renforcer la défense anti-oxydante. La composition du supplément comprend des extraits de plantes (L-lysine, échinacée, champignons shiitake, thé vert, saule), des vitamines (E, C, B1, B9, B12), des bioflavonoïdes (quercétine, rutine), des oligo-éléments (zinc).

Avirol est pris 1 capsule 2 fois par jour.

  1. "Multivitamines à mâcher pour les enfants" (SmartyPants, CA). Une composition réparatrice visant à augmenter la résistance du corps et à renforcer l'activité mentale des bébés. Le médicament comprend des vitamines (C, A, D, E, B1, B6, B9, B12), des oligo-éléments (sélénium, zinc, iode), des phospholipides (choline, inositol), des graisses polyinsaturées (oméga-3).

Programme d'admission: pour les enfants (à partir de 3 ans), prendre 4 comprimés à mâcher par jour.

  1. "Vitamines ACE + Zinc" (Carlson Labs, États-Unis). Supplément antioxydant pour réduire le risque de rhume et augmenter la vitalité. Le complexe contient 3 vitamines (C, A, E) et 2 oligo-éléments (sélénium et zinc).

Le médicament est pris quotidiennement à raison de 2 capsules par jour (avec des aliments gras).

Il est conseillé de prendre ces médicaments pendant la période d'activité des infections virales (pour renforcer l'immunité et prévenir l'exacerbation des maladies chroniques).

Vitamines à prendre de préférence au printemps

Au printemps, le corps ressent un besoin accru de nutriments (vitamines, acides gras polyinsaturés, acides aminés, micro et macro éléments).

Ce phénomène est associé à une mauvaise alimentation (au cours des 3 derniers mois) et, par conséquent, à l'épuisement des ressources cellulaires de la protection antioxydante naturelle. En outre, la biodisponibilité des nutriments contenus dans les aliments est réduite au printemps car le foie est «surchargé» de toxines et de scories après l’hiver.

Symptômes de l'hypovitaminose:

  • coincement dans les coins des lèvres;
  • maux de tête
  • irritabilité, humeur dépressive;
  • peau sèche;
  • trouble du sommeil;
  • douleur à la poitrine et au coeur;
  • perte de cheveux;
  • rhumes fréquents.

Si vous n'arrêtez pas l'hypovitaminose pendant longtemps, des pathologies chroniques (pancréatite, rhumatisme, ulcères, sinusite, amygdalite) sont exacerbées, de nouveaux désordres (maladies auto-immunes, perturbations hormonales, métaboliques). Cependant, les nutriments ne doivent être pris qu'après avoir nettoyé le corps des infestations parasitaires, des toxines et des toxines.

La liste des vitamines essentielles pour le printemps:

  1. Vitamine C. Stimule la production de l'hormone antivirale (interféron), renforce les fonctions de barrière de la peau, améliore l'élasticité des vaisseaux sanguins, stimule la synthèse de collagène, réduit l'anxiété, accélère le métabolisme énergétique des tissus et favorise l'absorption du fer.

Sources alimentaires - canneberges, choucroute, persil, citrons.

La norme quotidienne est 1700 - 2000 milligrammes.

  1. Vitamine P. Augmente l'élasticité vasculaire, réduit la perméabilité des membranes cellulaires à la pénétration de bactéries pathogènes, améliore les propriétés pharmacologiques de l'acide ascorbique.

Les flavonoïdes se retrouvent dans tous les agrumes, cerises, abricots, raisins, pommes, églantiers, framboises.

Une portion quotidienne est de 50 à 60 milligrammes.

  1. Vitamine B1. "Antidépresseur" naturel qui améliore le contexte psycho-émotionnel. De plus, le nutriment est impliqué dans la synthèse des hormones thyroïdiennes et du métabolisme des glucides.

La vitamine fait partie des légumineuses, des céréales, du son, des noix et des graines.

Pour la prévention des troubles immunitaires et neurologiques au printemps, ils consomment au moins 1,5 milligramme de thiamine par jour.

  1. Vitamine B2. Accélère la régénération des muqueuses et de la peau, augmente l'acuité visuelle, stimule la production d'hémoglobine.

La vitamine se trouve dans le fromage cottage, les céréales (sarrasin, gruau), les noix (amandes, cèdre), les verts (persil, épinards).

La norme quotidienne est de 1,8 milligramme.

  1. Vitamine B4. Participe à la synthèse de l'acétylcholine (le neurotransmetteur le plus important), prévient la stéatose hépatique, dissout le cholestérol exogène, augmente la sécrétion de la bile, améliore le métabolisme des graisses, normalise la viscosité du sang.

Sources alimentaires - fromage cottage gras (fait maison), jaunes de poulet, dattes, noix, graines. Pour la prévention des troubles mentaux et digestifs, consommez au moins 400 milligrammes par jour.

  1. Vitamine B6. Il améliore le métabolisme des lipides et des protéines, participe à la «construction» des hormones hypophysaires, stimule la synthèse des graisses polyinsaturées et prévient le développement des névralgies.

La plupart des pyridoxines sont concentrées dans les pistaches, les graines de tournesol, l’ail, les graines de sésame, le riz brun, les noisettes et les lentilles.

Au printemps, il est important de consommer de 5 à 7 milligrammes de pyridoxine par jour.

  1. Vitamine B8. Il restaure les gaines de myéline des neurones (ainsi que la choline), améliore le métabolisme des lipides, de l'énergie et du cholestérol, la motilité intestinale, accélère le retrait des substances toxiques.

Les besoins en vitamine B8 varient de 500 à 1500 milligrammes par jour.

Contient du jaune d'œuf (cuit à la coque), des noix, du son de riz, des plants de blé et des dattes.

  1. Vitamine E. Accélère l'élimination des substances toxiques de l'organisme, améliore la circulation sanguine vers tous les organes, le système reproducteur (en raison de la stimulation des œstrogènes) et l'état de la peau.

La vitamine E est obtenue à partir d’huiles végétales (cèdre, graine de lin, citrouille), de noix (noisettes, amandes, noix) et de céréales (avoine, blé, orge).

Au printemps, la dose quotidienne d'antioxydant est augmentée à 30 milligrammes.

  1. Vitamine A. Augmente l'activité des leucocytes (les principaux "défenseurs" du corps contre les virus et les bactéries), renforce la muqueuse du tronc broncho-pulmonaire, améliore l'apparence de la peau (y compris les cheveux, les dents et les gencives), améliore la production d'immunoglobulines protectrices (anticorps).

Contient du beurre, du fromage à pâte dure, des fruits jaunes et des légumes.

La norme quotidienne est de 5 milligrammes.

Complexes pour le printemps

  1. "Multivitamines for energy" (Ola Loa, États-Unis). Boisson effervescente pour stimuler le système immunitaire et détoxifier l'organisme. La composition du complément nutritionnel comprend 15 vitamines (B1, B2, K1, B3, B4, B5, B6, B9, E, B12, D3, H, C, A, N), 12 minéraux (potassium, sodium, calcium, magnésium, zinc, manganèse, cuivre, molybdène, sélénium, chrome, iode, bore), 6 acides aminés (cystéine, arginine, lysine, glycine, bétaïne, glutamine), bioflavonoïdes de citron.

Pour éliminer l'hypovitaminose, prenez 1 sachet de poudre par jour.

  1. Complivit (Farmstandart, Russie). Une composition à plusieurs composants conçue pour saturer le corps en nutriments essentiels. Le médicament se compose de vitamines (B1, B2, PP, C, E, A, B5, B6, P, B9, B12, N), de micro et macro éléments (fer, magnésium, calcium, zinc, cuivre, cobalt, manganèse).

"Complivit" est consommé par voie orale après les repas, à raison d'une pastille par jour.

  1. "Rythmes de la santé" (Santé sibérienne, Russie). Complexe vitamino-minéral composé de deux phytoformules (matin et soir). Le médicament a des effets immunomodulateurs, adaptogènes, toniques, neuroprotecteurs et sédatifs légers. La formule du matin contient des vitamines (C, A, E, K1, B12, B9, B10, B6, B5, D3, B3, B2, B1) et des extraits de plantes (éleuthérocoque, thé vert, mélèze). La composition du soir contient des oligo-éléments (sélénium, fer, cuivre, chrome, iode, manganèse), des herbes harmonisantes (valériane, fucus, prêle, scutellaria), de la poudre de bois de cerf de sika.

Le supplément est pris deux fois par jour, 1 capsule de chaque composition (après le petit-déjeuner et le dîner).

Vitamines à prendre de préférence en été

Avec l’apparition de journées chaudes, le risque d’infection par des infestations intestinales augmente considérablement. Par conséquent, en été, pour minimiser les risques d'intoxication alimentaire, il est important de renforcer le tube digestif. De plus, pendant cette période, vous devez prendre soin de la santé des vaisseaux car, en raison des fluctuations de la température, l’intensité du flux sanguin dans les capillaires change constamment (pour prévenir les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, la thrombose).

Vitamines pour l'été:

  1. Vitamine C. Augmente l'élasticité de la paroi veineuse, neutralise le stress oxydatif (survenant dans les tissus en raison de la chaleur), régule la transpiration et élimine l'excès de chaleur du corps.

L'acide ascorbique se trouve dans les herbes (persil, épinard), églantier, citron, canneberges, airelles.

La portion quotidienne pour l'été est de 1000 à 1500 milligrammes.

  1. Vitamine A. Accélère la régénération de la membrane muqueuse de la muqueuse gastrique, améliore la digestion, augmente l'activité phagocytaire des leucocytes (capacité à "tuer" la flore pathogène), améliore la synthèse du pigment protecteur de la peau (mélanine), prévient le développement de l'ulcère peptique (étiologie du stress). La vitamine A est obtenue à partir de légumes frais, de fruits et de baies d’orange.

Le besoin quotidien d'un élément est de 3 à 5 milligrammes.

  1. Vitamine E. Réduit le niveau de radicaux libres dans le sang, protège la peau des rayons ultraviolets, soutient l'intégrité des membranes cellulaires, améliore le fonctionnement du muscle cardiaque.

Les nutriments se trouvent dans les céréales, les huiles végétales, les noix et les graines.

Pour le bon fonctionnement du corps, il est important de consommer au moins 15 milligrammes de la substance par jour.

  1. Vitamine B6. Il accélère l'élimination des toxines du tube digestif, augmente les propriétés protectrices de la membrane muqueuse de la muqueuse de l'estomac et des intestins.

Sources naturelles - céréales (riz, sarrasin), ail, graines de tournesol, noix. La norme quotidienne est de 5 milligrammes.

N'oubliez pas que, pour obtenir un bronzage magnifique et uniforme (avec un minimum de dommages pour la santé), ils consomment des aliments contenant de la vitamine A au petit-déjeuner et de la vitamine E au dîner. - avec du rétinol.

Étant donné que la saison estivale est "riche" en vitamines, il est conseillé d’obtenir des nutriments à partir des aliments à la chaleur. La seule exception est l'acide ascorbique, qu'il est important de consommer de plus, sous forme d'additifs biologiquement actifs (en raison de la diminution généralisée de la concentration de vitamines dans les aliments).

Conclusions

Les vitamines saisonnières sont des substances essentielles qui soutiennent le travail coordonné des systèmes fonctionnels du corps (en particulier lors des changements de saison).

Ces composés améliorent l'état émotionnel, stimulent la circulation sanguine, renforcent la défense antivirale naturelle, normalisent la formation du sang et accélèrent l'élimination des toxines endogènes.

N'oubliez pas qu'à l'automne, il est important de maintenir la santé du système nerveux, l'hiver - le système immunitaire, l'été - des systèmes digestif et cardiovasculaire. Au printemps, le corps est activement nourri de vitamines (groupes B, C, A, E) et d'hépatoprotecteurs. Cependant, avant d'appliquer la vitamine, ils détoxifient et nettoient les intestins des toxines, des parasites et des toxines.

L'auteur de l'article:
Furmanova Elena Alexandrovna

Spécialité: médecin pédiatre, spécialiste des maladies infectieuses, allergologue-immunologiste.

Durée totale de service: 7 ans

Éducation: 2010, Université médicale d'État sibérien, pédiatrie, pédiatrie.

Expérience en tant que spécialiste des maladies infectieuses depuis plus de 3 ans.

Il a un brevet sur le sujet "Une méthode pour prédire un risque élevé de formation d'une pathologie chronique du système adéno-amygdalien chez les enfants fréquemment malades." Ainsi que l'auteur de publications dans les journaux de la Commission d'attestation supérieure.

Autres articles de l'auteur

Loading...